Essayez-vous au Taïchi : un art typiquement japonais

Publié le : 20 mai 20223 mins de lecture

Tai Kyoku Ken est une autre version du Tai Chi Chuan, mais appliquée au Japon. Cet art martial comprend plusieurs séquences dotées de mouvements harmonieux et ralentis. Il peut aider à maintenir une santé physique excellente. Il est aussi un système de self défense apportant un bon équilibre mental et physique.

Qu’est-ce que l’art Tai Kyoku Ken ?

Le Taikyokuken définit un exercice taoïste entrant en contact serré avec certains enseignements et les concepts de base de la religion taoïste. Elle est également liée de manière étroite à la philosophie Ying Yang, il s’agit de contrastes de ce qui est dur et à la fois doux, de couleur noir et blanc, c’est plein, mais à la fois vide… ainsi que les moyens du ciel, terrestre et de l’homme. L’art de mouvement s’apprend à tout âge et est réalisé par les personnes plus âgées. Comme dans d’ autres arts de Chine, le Tai Chi Chuan est apprécié dans la partie continentale japonaise et est connu actuellement sous l’appellation de Taikyokuken au Japon.

Quels sont les avantages de l’art Taikyokuken ?

Le Taïchi optimise le renforcement des muscles et du squelette pour avoir une bonne santé mentale et physique. L’activité peut promettre une souplesse,un apaisement, elle améliore la concentration, augmente la capacité intellectuelle et la mémoire. La paix et la détente qu’elle procure peuvent inviter au développement intérieur. En effet, ce n’est pas une discipline qui peut vite s’apprendre. Le Taikyokuken peut aussi agir sur plusieurs problèmes de santé : arthrite, hypertension, rhumatisme, maladie de Parkinson, ostéoporose. La pratique permettra également de limiter les risques de chute, notamment chez les plus âgés, en optimisant l’équilibre. Elle limite le risque de maladie cardio-vasculaire, favorise une bonne nuit de sommeil et une meilleure respiration.

Comment pratiquer cet art martial ?

Le Taïchi tire sa base dans la théorie Yin Yang qui combine deux éléments que vous pouvez retrouver imbriqués dans les enchaînements et les techniques. Vous trouverez le Yin qui inclut le Yang et l’opposé également. Ces deux points vont se transformer mutuellement. Chaque mouvement est composé, de manière harmonieuse, de souplesse et de fermeté, imbriquant ces forces contraires tout en permettant d’assembler la dureté, la flexibilité et la rapidité. Chaque partie du corps travaille de concert pour mieux harmoniser chaque partie, haute et basse. Votre force va tirer sa source dans vos talons, traverser les jambes afin d’être contrôlée de façon permanente dans la région lombaire, puis arriver à vos épaules et finir son mouvement en associant tout votre corps aux extrémités, et qui va alors se remplir d’énergie.

Plan du site