Dégustez le bœuf de Kobe considéré comme « la meilleure viande de bœuf au monde » à Shinjuku

Publié le : 18 juillet 20224 mins de lecture

Le bœuf de Kobe est l’une des viandes les plus succulentes au monde. Au Japon, ce mets d’exception peut être dégusté aussi bien dans des restaurants huppés que dans des auberges traditionnelles japonaises. Ces lieux se trouvent notamment dans les quartiers les plus populaires de la capitale nippone. Parmi ceux-ci, il y a notamment les célèbres quartiers de Shinjuku et de Narita.

Un produit à déguster à Shinjuku

Le quartier de Shinjuku est dynamique et moderne. C’est l’un des plus fréquenté de Tokyo. En s’y rendant, il est possible de déguster le célèbre « bœuf de Kôbe ». Il s’agit d’une viande de qualité supérieure, typiquement nippone. Elle est servie à la carte de nombreux restaurants. Mais attention, son prix est élevé. C’est parce qu’il s’agit en effet d’une viande très haut de gamme. Sinon, il est également possible de manger du bœuf de Kobe dans de petits bistrots japonais situés à Narita. Le fait d’aller de Shinjuku à Narita est possible avec Marco vasco. En prenant le temps de visiter chacun de ces quartiers, il est facile de voir que leurs contrastes sont saisissants.

Des conditions d’élevage spécifiques

Les bovidés à partir desquels cette excellente viande est produite viennent exclusivement de Tajima. Il s’agit d’une région située dans la préfecture de Hyôgo, au nord-ouest de la ville de Kôbe. Les bœufs de la race Wagyû Japanese Black y naissent et y sont élevés toute leur vie jusqu’à l’abattage. Les éleveurs japonais prennent particulièrement soin de ces bœufs typiques de la région. Du lignage génétique des bêtes à leur alimentation, tout est calibré. Le bœuf de Kobe est nourri avec des céréales de premières qualités et il ne boit que de l’eau pure et fraîche. Ses muscles se chargent alors d’une graisse de qualité tout au long de sa vie, ce qui rend la viande persillée à souhait.

Une viande d’exception

Enfin, le bœuf de Kobe est une viande certifiée. En effet, pour en arriver à ce stade, elle doit remplir de nombreux critères pour mériter le qualificatif de « meilleure viande du monde ». L’aspect du bœuf Wagyû est donc important. Il doit être marbré. Le rendement général d’une carcasse est étudié minutieusement. Sa texture et sa consistance doivent être excellentes. Et, son lustre et sa couleur doivent également refléter qu’il s’agit d’une viande de qualité. Puis, un grade entre A, B et C lui est attribué. Le vrai bœuf de Kobe doit être scoré entre A ou B. Il est possible de le préparer de diverses manières. Et, les chefs japonais de Shinjuku ou Narita savent justement comment s’y prendre. Une fois préparé, il est véritablement fondant en bouche.

Plan du site