Comment se rendre au mont Fuji pour admirer le plus haut sommet du Japon et tenter l’ascension de ses 3776 mètres ?

Publié le : 18 août 20224 mins de lecture

Le Mont Fuji se trouve près de Tokyo, aux frontières de Shizuoka et Yamanashi. Le plus haut sommet du Japon, il est incontournable pour les visites touristiques. Il peut être observé depuis Tokyo. Il existe de nombreux moyens pour se rendre au Mont Fuji.

Partir pour Mont Fuji depuis Tokyo en train et en bus

La distance entre Tokyo et Mont Fuji compte environ 140 km. Depuis Tokyo, plusieurs options permettent d’atteindre l’endroit. En train, il est plus rapide de parcourir le chemin depuis la gare. Il reste plus coûteux. Il demeure moins bondé en basse et haute saison. En termes de tarif, il est préférable de prendre la ligne directe. Prendre le bus constitue également une option, mais il peut prendre quelques heures. Le trajet de Tokyo au Mont Fuji coûte moins cher en bus. Pourtant, il s’avère moins accessible durant la saison des vacances japonaises, notamment de juin à septembre. La réservation à l‘avance est importante pour avoir une place tranquille.

Aller à la plus haute montagne de Mont Fuji en randonnée

L’ascension au Mont Fuji constitue une activité très populaire aussi bien pour les Japonais que pour les visiteurs étrangers. Durant les vacances, l’endroit est plus bondé. Des variétés d’activités peuvent s’effectuer aux alentours. L’escalade de la montagne en randonnée s’avère la plus appréciée. Fujisan se divise en dix stations. La route est goudronnée depuis la première station, au niveau du pied du Mont, jusqu’à la cinquième station. Depuis la cinquième station, l’ascension peut débuter pour pouvoir atteindre la dixième au sommet. De nombreuses options peuvent être choisies. Le parcours le plus connu concerne l’Yoshida avec une altitude de 2300 m pour une montée aux environs de sept heures. Il s’agit du chemin le plus pratique. Il existe aussi la Fujinomiya pour 2400m durant quatre à sept heures. Pour le parcours de Subashiri, l’altitude est de 2000m pour une montée de près de 8 heures. La Gotemba est de 1400 m pendant dix heures.

Conseils pour se rendre confortablement sur la plus haute montagne

La montée s’avère un challenge avec l’escalade. Il est préférable d’organiser le Fujisan en dehors du weekend et des vacances japonaises pour ne pas expérimenter l’embouteillage. La randonnée au Mont Fuji débute par un sentier facile. Elle devient de plus en plus difficile dès la septième station. L’ascension est très rocailleuse. Il est essentiel de prendre un peu de repos. Des huttes-refuges existent tout le long de la pente pour acheter des boissons, des aliments. Certaines huttes accueillent les visiteurs voulant se reposer et dormir. Par ailleurs, au sommet de la montagne, il fait très froid avec des vents. Il importe de prévoir à se couvrir. Le long du parcours au sommet, les paysages demeurent admirables. Prendre des photos ne doit pas être oublié pour mémoriser l’expérience inoubliable.

Plan du site